L’ingénieur du vivant
pour la santé de demain

École Nationale Supérieure de Technologie des Biomolécules de Bordeaux

Vous êtes ici

Biotechnologies

L’ENSTBB propose une formation scientifique et technique dans le domaine de la production, purification et caractérisation des biomolécules à haute valeur ajoutée, enrichie par des enseignements en langue étrangère et en management et nourrie par une recherche de pointe en biotechnologie des protéines recombinantes à visée santé et en protéomique.

Former des ingénieurs moteurs des innovations de demain en Biotechnologie et Biologie de Synthèse est la mission de l'ENSTBB.
Afin d'assurer la qualité de sa formation, l'école s'appuie sur un partenariat fort avec les différents acteurs socio-économiques du secteur et sur une recherche de pointe en biotechnologie des protéines à visée santé et en protéomique.
Depuis 2011, SANOFI et l'ENSTBB ont créé une chaire industrielle accompagnant le développement de l'offre de formation de l'école et renforçant la professionnalisation des élèves-ingénieurs.

La formation pratique basée sur des études de projets et des stages en entreprises permet à nos ingénieurs de s’insérer rapidement dans la vie active. Les compétences et l’adaptabilité des ingénieurs ENSTBB ont fait la renommée de la formation en France et à l’international.
La dimension internationale étant une priorité pour l’école, les étudiants sont encouragés à effectuer un de leurs stages à l’étranger.

Objectifs de la formation

Un professionnel…

L'ingénieur en biotechnologies apporte des solutions à des problèmes techniques, concrets et généralement complexes, liés à la conception, à la réalisation et à la mise en œuvre de produits, de procédés ou de services en lien avec les biotechnologies. Comme tout autre ingénieur, il doit savoir gérer la complexité et les imprévus.
Les missions de l’ingénieur biotech nécessitent un ensemble de connaissances techniques, économiques, sociales et humaines reposant sur une solide culture en sciences biologiques. Les biotechnologies étant un domaine en pleine expansion, évoluant très vite, l’ingénieur se tient en permanence au fait des découvertes et innovations technologiques.
L’ingénieur formé à l’ENSTBB possède un solide bagage théorique et une expérience pratique grâce aux travaux pratiques et projets menés à l’école sur des équipements de qualité ainsi qu’aux stages en entreprise.

…qui s’adapte

Le travail de l’ingénieur ENSTBB est très différent selon l’entreprise et le secteur dans lesquels il travaille.
Un ingénieur est avant tout polyvalent.
Des PME aux grandes groupes internationaux, il sait s’adapter afin de répondre aux problématiques et enjeux majeurs de son domaine, que ce soit en matière d’environnement, de santé humaine et animale ou encore d’alimentation.
Il sait également s’adapter à l’international à de nouvelles cultures et à des fonctionnements d’entreprises différents.
L’ingénieur ENSTBB est ainsi susceptible d'accéder à une diversité de fonctions autour des biotechnologies, les principales étant ingénieur en recherche et développement  ou en bioproduction  dans le secteur de la santé humaine.

Mobilité

Plusieurs possibilités :

  • Dans le cadre d’un ou plusieurs stages de la formation en France ou à l’étranger
  • En 2ème ou 3ème année dans l’un de nos établissements partenaires dans le cadre d’échange académique

A l’étranger

Les étudiants et ingénieurs ENSTBB s'exportent !

Encouragé par l’école, un grand nombre des stages de fin d’études sont effectués à l’étranger (plus de 80%). L’annuaire des précédents stages et le réseau d’anciens permettent aux étudiants de trouver le stage qui leur convient. Les enseignants de langues interviennent pour la préparation des CV et des lettres de motivation. Un grand nombre de diplômés effectuent également leur premier emploi à l’étranger.

5 bonnes raisons de partir à l’étranger :

  • Découvrir d’autres cultures et d’autres fonctionnements d’entreprises
  • Améliorer et maîtriser une langue étrangère (le plus souvent l’anglais)
  • Tisser des relations internationales
  • S’adapter à un nouvel environnement
  • Renforcer son CV

Cependant il est tout à fait possible également de faire son stage et d’exercer sa fonction en France. En savoir plus

Labels

L’école est habilitée par la CTI à délivrer le diplôme d’ingénieur.

L'ENSTBB est reconnue 1ère formation biotech en France par Les Entreprises du Médicaments (LEEM).

La formation a reçu le label européen EUR-ACE qui atteste de la qualité de nos programmes de formation, à la fois pour nos élèves ingénieurs et pour les entreprises qui recrutent nos diplômés.

Ce label facilite notamment :

  • La mobilité étudiante entre établissements d’enseignement supérieur labellisés, l’employabilité et la mobilité professionnelle de nos diplômés grâce à la reconnaissance de leur formation selon des standards européens communs exigeants.

Logo CTILogo EURACE

 

 

Le programme pédagogique de l’ENSTBB est basé sur des enseignements scientifiques et techniques, théoriques et pratiques, afin que l’ingénieur ENSTBB puisse intervenir à n’importe quel stade d’un procédé biotech ou d'un projet de biologie de synthèse.
Egalement formé au management et à la gestion, l’ingénieur ENSTBB peut mener à bien un projet complet en termes de procédé technique mais aussi de temps, budget, législation et ressources humaines.
Une formation à l’entrepreneuriat  est également dispensée tout au long des 3 années.

Enseignements intervenant dans un procédé classique de bio-production et exemple d’application dans l’industrie pharmaceutique :

Enseignements intervenant dans un procédé classique de bio-production et exemple d’application dans l’industrie pharmaceutique

Enseignements

Module « Syllabus » cliquer-ici

Calendrier des études

Nombre de places :

Admissions sur concours :

  • Concours Polytech A Bio: 25 places
  • Concours Polytech TB : 2 places

Les classes préparatoires intégrées :

  • CPBx : 6 places
  • Classe Préparatoire des INP : 3 places

Admissions Sur Titre :

  • Concours sur titre : 10 places​ (1ère Année)

​​​Passerelle PACES : 1 place

Admissions sur concours

Concours Polytech A et Polytech A TB pour :

  • Les étudiants issus des classes préparatoires BCPST et TB ayant participé aux épreuves écrites des banques de notes AGRO (Concours Polytech A Bio).

L'épreuve orale (entretien) est remplacée par l'épreuve nationale de TIPE (Pour plus d'informations, consulter le site Demain Ingénieur).

Les classes préparatoires intégrées

CPBx

Le Cycle préparatoire de Bordeaux (CPBx) offre aux bacheliers scientifiques (Bac S) un cursus spécifique leur permettant l’accès sans concours aux écoles d'ingénieurs de Bordeaux-INP (ENSCPB, ENSEIRB, MATMECA, ENSTBB, ENSC), ENSGTI (Pau), ESTIA (Bayonne) et ENITAB.
Les dossiers de candidature sont gérés par le biais de la procédure nationale de coordination des  admissions post bac du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Procédure nationale de coordination des admissions post bac.
Pour plus d'informations, cliquer ici.

La prépa des INP

La Prépa des INP est commune aux 4 INP de France (Bordeaux, Grenoble, Nancy et Toulouse). Elle donne accès  à 33 écoles d'ingénieurs dont les écoles de Bordeaux-INP.  

Pour plus d'informations, cliquer ici.

Admissions sur titre

Accès à la 1ère année de notre formation d'ingénieur

Etudiants en deuxième ou troisième année de Licence (L2 ou L3) ayant validé leurs 4 semestres avec une moyenne de 12 sur l'ensemble des deux années.

Titulaires d'un DUT ou d'un diplôme équivalent avec recommandations de l'établissement ou avec une année de prépa post-DUT.

Titulaires d'un BTS avec préférentiellement une année de prépa post-BTS et recommandations de l'établissement. 

Etudiants des classes préparatoires (autres que BCPST et TB) admissibles aux concours des Grandes Ecoles.

Dans le cadre d’un accord avec l’université de Bordeaux, les étudiants en PACES (études de santé) peuvent notamment accéder à l’ENSTBB – Bordeaux INP.

Accès à la 2ème année de notre formation d'ingénieur

Etudiants titulaires d'une première année de Master scientifique ayant validé les 2 premiers semestres de Master.

Etudiants inscrits en 5ème année de Pharmacie, filière Pharmacie industrielle.
Les candidats auront validé un stage de 8 semaines en entreprise ou en laboratoire avant leur intégration à l'ENSTBB.

Etudiants étrangers sur recrutements spécifiques.

Procédure pour dépôt de candidatures 
Concours sur titre
1ère et 2ème année
 

Les dates de la procédure de recrutement sur titre 2018 seront connues à partir de janvier.
Celles de 2017 sont signalées, ici, à titre d'information.

 

  • Retrait du dossier de candidature : à partir du mercredi 22 mars 2017, sur Apoflux.
     
  • Dépôt du dossier de candidature et des pièces administratives demandées : au plus tard le vendredi 12 mai 2017 sur Apoflux.

Nous attirons votre attention sur le fait de ne pas attendre les derniers jours pour déposer votre dossier.
Seuls les dossiers complets seront examinés.
Qualité académique du parcours scolaire, pertinence du projet professionnel, qualité de l'argumentation, diversité des expériences en entreprise (jobs étudiants, stages, ...) ainsi que niveau de langue sont considérés.

Les pièces manquantes (relevés de notes du semestre en cours, dipôme pris en compte pour l'admission) ne peuvent concerner que le semestre en cours. Celles-ci devront être fournies au plus tard le vendredi 30 juin.

  • Examen des dossiers de candidature : du jeudi 18 au mardi 23 mai.
  • Résultats d'admissibilité : les candidats retenus pour un entretien seront avertis via leur espace Apoflux à partir du mercredi 24 mai.
  • Auditions des candidats :
  • pour une candidature en 1ère année : du mardi 6 au mercredi 14 juin (9h00-18h00),
  • pour une candidature en 2ème année : du jeudi 8 au mardi 13 juin (14h00-17h00).

Cet entretien avec la commission de recrutement d’une durée de 25 mn environ (5 mn de présentation, 20 mn de questions-discussions), permet de valider l’adéquation entre vos aspirations et notre formation, de confirmer les qualités citées précédemment et d'apprécier votre motivation.

  • Résultats d'admission : les candidats admis sur liste principale et complémentaire seront avertis via leur espace Apoflux le lundi 3 juillet. Ils devront confirmer leur candidature au plus tard le vendredi 7 juillet.

L'admission ne deviendra effective qu'après vérification de toutes les pièces demandées.

Pour tout renseignement complémentaire :
ENSTBB
146, rue Léo Saignat - 33076 Bordeaux cedex
Tél. (33) 05 57 57 10 44

L’ingénieur ENSTBB a la possibilité d'accéder à une diversité de fonctions autour des biotechnologies, de la R&D à la production, en passant par le support technique, la qualité, le conseil, la recherche clinique ou encore le marketing et le commercial.

Des métiers d’innovation

Des métiers d’innovation

dans des secteurs d’avenir…

dans des secteurs d’avenir…

Des chiffres et des lettres

  • 5 semaines = délai moyen de recherche du premier emploi
  • 40 500€ = salaire moyen à l’embauche (promotion 2014)

Poursuite d'études

  • Thèses : entre 10 et 20% des diplômés complètent leurs études par une thèse académique, industrielle ou CIFRE.
  • Marketing, Business Développement, Recherche clinique : entre 5 et 8% des diplômés choisissent d’effectuer une formation complémentaire pour approfondir certaines compétences comme le marketing, les stratégies de ventes ou le déroulement des essais cliniques.

Qui sont les recruteurs ?

L’ENSTBB entretient son réseau de partenaires parmi :

  • De grands groupes : BIOMERIEUX, CARGILL, GLENMARK-PHARMACEUTICALS, GSKBIOLOGICALS, LFB, LONZA, MERCK-SERONO, MILLIPORE, NEW ENGLAND BIOLABS, NOVIMMUNE , NOVARTIS-PHARMA, PALL, SANOFI, SARTORIUS, YVES ROCHER …
  • mais aussi des PME : AFFITECH, EXSYMOL, GENFIT, INNATE PHARMA, NOVASEP, PX’THERAPEUTICS, ENNOLYS, VALNEVA…
  • Le forum entreprises & métiers

    Chaque année au printemps, est organisé sur plusieurs jours, le FORUM ENTREPRISES & METIERS.
    Les élèves-ingénieurs peuvent alors découvrir des entreprises et rencontrer des industriels. Grâce à ces échanges, ils appréhendent mieux les différentes facettes et la variété des métiers qui leur sont accessibles avec un diplôme d’ingénieur biotech.
    Des sessions de recrutement pour des stages ou des premiers emplois se déroulent également en parallèle des présentations d’entreprises.

  • Témoignages d'anciens

    Quelques témoignages d'ingénieurs ENSTBB exerçant divers métiers liés aux biotechnologies...

    Recherche & développement

    Fabien, promotion amgen (2008), application specialist chez ARTELIS (devenu PALL) , Belgique

    Je fais partie de ces jeunes diplômés qui ont eu la chance de s’insérer dans le monde du travail sans délai. J’ai d’abord évolué de Junior Scientist à Scientist en tant que responsable de projets de culture cellulaire. Les projets que j’ai menés portaient sur le développement de bioréacteurs pour des procédés de production de vaccins et de protéines recombinantes puis pour la production de cellules souches. Suite aux différentes expériences positives, on m'a proposé d'évoluer vers un poste d'Application Specialist. Je suis donc maintenant responsable de la définition des besoins des clients en collaboration avec les Business Developers, ainsi que la formation des utilisateurs de nos bioréacteurs, répartis en Europe et aux USA. J’assure ensuite le suivi de ces projets sur place ou par téléphone.
    Travailler dans une PME est une expérience extrêmement enrichissante et formatrice. Au sein de ces sociétés, la flexibilité, la transversalité sont des maître-mots et la proactivité une qualité toujours bienvenue. Dans ce contexte, l'ENSTBB, de part son enseignement couvrant la majeure partie des aspects de la biotechnologie, est une formation très appréciée et recherchée, ce qui m'a personnellement beaucoup aidé dans mon parcours professionnel.

    Marianne, Promotion Merck-Serono (2006), chef de projet R&D chez FERMENTALG, France

    Je travaille dans la start-up Fermentalg, créée en janvier 2009, située à Libourne. Nous faisons de la R&D sur les microalgues et les applications possibles de ces microalgues ou des molécules qu'elles produisent (secteurs aquaculture, nutrition/santé, cosmétique, énergie). J'ai été recrutée pour mettre en place et diriger le département Fermentation/Scale up mais ma première mission a été le montage du laboratoire, l'achat des équipements, des consommables, le recrutement des techniciens avec l'aide d'un ingénieur et d'un docteur de recherche ainsi que la définition des plans d'expérience à mener.
    Aujourd'hui, je travaille avec 2 techniciens supérieurs à la définition, mise en œuvre et au bon déroulement des productions de microalgues en fermenteurs de laboratoire puis au scale up des procédés à l'échelle pilote.

    Aurore, Promotion 2005, Ingénieur Produit/Process – Merck-Serono, france

    Embauchée chez SERONO, devenu MERCK-SERONO, dès la sortie de l’école, j’ai intégré un poste d’ingénieur de développement de procédé de fabrication. Mon premier projet a consisté à rationnaliser le développement de procédés de production de protéine recombinante au niveau des étapes de culture cellulaire et de purification. Aujourd'hui, je participe à des projets d'amélioration de production de protéine recombinante mais aussi à l'implantation de nouvelles technologies au sein du groupe. La formation à L’ESTBB est extrêmement complète. Chaque ingénieur peut intégrer une société de biotechnologie dans n’importe quel service (Recherche, Développement, Production, Méthodes analytique). Les biotechnologies sont récentes et en pleine expansion. De nouvelles idées venant d’ingénieurs y compris des ingénieurs juniors ont un impact majeur sur les futures productions de médicaments.

    Magalie, Promotion 2000, Responsable innovation – Fromagerie Hurtin, France

    Après mon stage de fin d’études chez Danone en biologie moléculaire, j’ai été recrutée chez les brasseries Kronenbourg. J’ai eu un poste d’ingénieur de recherche pendant 18 mois puis pendant 4 ans, j'ai occupé le poste d' ingénieur développement produits/process. Forte de cette expérience en gestion de projet j'ai souhaité prendre la responsabilité d'une équipe ce qui m'a amenée à changer d'entreprise. En 2006, la fromagerie Hutin qui appartient au groupe allemand Hochland m’a engagée en tant que responsable innovation-adjoint du directeur de production. Cette entreprise de 300personnes fait partie d'un groupe fromager qui possède 13 usines dans différents pays. Je gère une équipe de 8 personnes qui ont en charge la gestion des projets de lancement des nouveaux produits  de la conceptualisation de la recette et des emballages à l'échelle pilote jusqu'à l'industrilalisation. Ce métier est passionnant par sa part de créativité mais aussi de concret au stade de l'industrialisation. L'innovation produit est aujourd'hui au coeur de la stratégie de l'entreprise.

    Production

    Dorothée, Promotion  Genfit (2007),Superviseur en production - GSKBio, belgique

    Je supervise un atelier de fermentation participant à la production du vaccin contre l'hépatite B. L’équipe est composée d'un contre-maître et d’une dizaine de techniciens. Ce poste correspond exactement à ce que je recherchais (mais je ne pensais pas pouvoir obtenir un tel poste en sortant de l'école…), alchimie de fermentation, production et management.
     

    Commercial

    Jean-Yves, promotion 2003, Ingénieur Commercial chez Beckman Coulter, France

    J'ai intégré la force de vente de Beckman Coulter en Juin 2004, un an après être sorti de l'école, après une première expérience de quelques mois en tant qu'Ingénieur de Recherche chez Protéus, une entreprise nîmoise. Cette première expérience professionnelle, ainsi que la richesse et la diversité des disciplines scientifiques enseignées à l'ENSTBB ont su convaincre mes employeurs actuels, qui n'ont pas hésité à me faire confiance malgré mon inexpérience dans le domaine commercial. Aujourd'hui je suis en charge de la gamme Cytométrie en Flux (instruments + réactifs) sur le Sud-Ouest de la France. Je gère un vaste portefeuille de clients issus de domaines très variés, allant de l'hôpital à l'industrie en passant par la recherche académique, autant d'univers aux modes de fonctionnement très différents auxquels il a fallu s'adapter afin de répondre efficacement aux besoins de mes interlocuteurs.

    Conseil

    Hélène, promotion Imagène (2009), consultant chez De Valck Consultants by Altran, Belgique

    Suite à mon stage de fin d’études chez De Valck Consultants, j’ai eu l’opportunité de rejoindre leurs équipes et d’intégrer une mission de transfert de technologies chez GSK Bio. J’ai d’abord effectué des transferts de vaccin pandémique durant la pandémie H1N1 puis j’ai poursuivi ma mission sur des transferts de vaccin à l’international. Le conseil offre la possibilité de travailler sur des projets très variés, qui ne seraient pas proposés à des juniors internes à l’entreprise du client. Il permet aussi de voir différentes entreprises et différents départements. Mes missions me permettent de travailler sur des aspects techniques et qualité mais de développer également des capacités de management.  En ce sens, mes 3 années à l’ENSTBB m’ont permis d’appréhender la « théorie » scientifique mais aussi d’acquérir une ouverture d’esprit et une faculté d’adaptation qui m’ont beaucoup aidé lors de mes débuts professionnels.

    Recherche clinique

    Roger, Promotion GENFIT (2007), Coordinateur d’essais cliniques à l’international chez IPSEN, France

    Je suis chargé de mettre en place les essais cliniques en Australie, Asie, Afrique et Amérique Latine. Basé sur Paris, je travaille avec les filiales locales d'IPSEN ou bien avec des prestataires de service contractés pour cet effet. Ma mission est de s'assurer du respect des objectifs de temps et de budget tout en s'adaptant à la spécificité de chaque pays. Un volet que j'affectionne particulièrement dans mon métier est la formation continue des équipes et des médecins sur la bonne conduite du projet.
     Pour parler de molécules innovantes, il faut un solide bagage scientifique que m’a apporté l’ENSTBB. L’école permet également de se responsabiliser et de trouver sa voie profesionnelle à travers la gestion de projets, les stages et l’aide au développement personnel. Aujourd’hui je reviens à l’ENSTBB pour y faire des interventions sur la vie du médicament.
     Enfin, je peux dire que j’ai bénéficié d’une évolution très rapide puisque en 2 ans, je suis passé d’attaché de recherche clinique à coordinateur à l’international. J’aimerais à présent me tourner vers le management direct d’équipes, sur un poste de responsable des opérations cliniques à l'étranger.

    Stéphanie, promotion 1998, Clinical Science Specialist chez GENENTECH, INC., Etats-Unis

    Mon travail de “Clinical Science Specialist” à Genentech, Inc. consiste à développer des médicaments en vue de leur approbation pour mise sur le marché par les autorités de Santé, y compris la FDA (Food and Drug Administration). Je travaille dans le département d’Oncologie, sur plusieurs types de cancers (poumon, sein, peau, etc…) et sur plusieurs types de molécules (ciblant par example l’Angiogénèse ou l’Apoptose). Au quotidien, mon travail consiste à l’élaboration de protocoles d’études cliniques, à la revue et l’analyse de données de ces études et de leurs publications, etc…
    Bien que mon travail ne soit pas directement lié à ma formation d’ingénieur à l'ENSTBB, cette formation m'a apporté la base scientifique, la rigueur, la méthode et l'attention aux détails, nécessaires pour ce métier.

    Qu'est-ce qu'un ingénieur en biotechnologies ?

    Daniel, promotion Sanofi-aventis (2010), ingénieur qualité chez BONE THERAPEUTICS, Belgique

    L'enseignement dispensé à l’ENSTBB correspond aux attentes des sociétés biotech. Grâce à sa pluridisciplinarité, la formation ENSTBB nous offre une intégration très rapide et par conséquent une rentabilité directe pour les employeurs !
    Un des points forts de l'ENSTBB est l’aide à l’insertion professionnelle : l’ensemble des activités débutées dès la 2ème année nous permettent d’affiner notre projet professionnel et les entretiens avec un jury composé de recruteurs et d’enseignants nous préparent à l’épreuve délicate de la recherche d’emploi.Grace à l’ensemble des points précédents, j’ai trouvé rapidement un job! Le poste a même été créé pour pouvoir m’embaucher! C’est pas beau la vie !?
    Elenn  – Promotion Merck-Serono (2006), Ingénieur Support technique – Biomérieux, suisse
    J’ai effectué mon stage de fin d’études en Hongrie, où j’ai travaillé sur le développement d’un vaccin bactérien. La construction de mon projet professionnel s’est faite à partir de cette expérience, et à l’important soutien de l’ESTBB. Grâce au programme mis en place par l’école sur 3 ans, ma réflexion sur mon orientation professionnelle s’est en effet structurée, enrichie de mes expériences de stages, et je suis sortie de l’école bien préparée à la recherche d’emploi, avec un projet défini et de solides outils.Une fois diplômée, j’ai été engagée par la filiale suisse du groupe bioMérieux pour un poste de support technique. L’ENSTBB étant généraliste dans le secteur des biotechnologies, ses élèves sont appréciés pour leurs compétences techniques, mais également pour leur ouverture d’esprit et leur adaptabilité, qualités qui ont joué en me faveur lors de mon recrutement

  • Préparation à la recherche d'emploi

    Le projet professionnel : quel métier, quelle entreprise, dans quel secteur ?

    L’ingénieur ENSTBB a la possibilité d'accéder à une diversité de fonctions autour des biotechnologies, de la R&D à la production, en passant par le support technique, la qualité, le conseil, la recherche clinique ou encore le marketing et le commercial.

    Cliquez sur un mot pour découvrir la fiche métier associée :

                                                           recherche clinique

                                               bioproduction              marketing

                                  recherche & développement

                                   commercial                           support technique

                                             assurance qualité             conseil

    Comment choisir alors parmi la diversité de fonctions auxquelles peut accéder un ingénieur biotech ?

    Tout au long du cursus, les étudiants sont guidés dans la mise en place de leur projet professionnel :

    1ère année
    Maîtrise des techniques de communication : rédaction de lettres de motivation et CV …

    2ème année
    Réflexion sur le projet professionnel & développement personnel, études de marché, forum des entreprises, conférences, entretiens avec les anciens…

    3ème année
    Finalisation du projet professionnel : forum des entreprises, simulation d’entretiens de recrutement, formation approfondie avec un cabinet de recrutement…

L’élève-ingénieur réalise 3 stages au cours des 3 années de formation pour lui permettre de s’intégrer progressivement au milieu professionnel, en France ou à l’étranger. A l’issue de sa formation, un diplômé de l’ENSTBB justifie d’une expérience de plusieurs mois grâce aux différents stages de formation technique et de fin d’études.

Présentation

Ces 3 stages permettent à l’élève ingénieur de s’intégrer progressivement, après le 1er stage de découverte du monde de l’entreprise dans lequel il sera amené à évoluer, l’élève ingénieur prend en charge des missions de responsabilité croissante au cours de son stage d'application en 2ème année et son projet de fin d’études en 3ème année.

Calendrier

Calendrier stages

 

 

 

 

 

Contrat de professionnalisation (Nouveau !)

A partir d'octobre 2017, les élèves de l’ENSTBB auront la possibilité de réaliser leur troisième année dans le cadre d’un contrat de professionnalisation au sein d’une entreprise.

Témoignages stages

STEVEN, Promotion LFB (2011), stage R&D à SANOFI-AVENTIS, France

J’ai eu l’opportunité d’effectuer mon stage de fin d’étude en R&D chez Sanofi Aventis. Le sujet, proposé directement à l’école, consistait à développer une stratégie de purification pour un immunoconjugué.
Mon intégration s’est très bien déroulée, et grâce à la formation de l’ENSTBB j’ai pu être autonome rapidement. En effet, les appareils utilisés lors des séances de TP sont les mêmes que ceux retrouvés en industrie. J’ai alors pu proposer et discuter les stratégies envisagées avec mon maitre de stage, en ayant pour mission de planifier, réaliser et interpréter les expériences. Mon travail comprenait aussi la rédaction des résultats et leur présentation, notamment lors des réunions de services. Au final, j’ai pu acquérir durant ces 6 mois, une expérience professionnelle valorisantedans l’un des premiers laboratoires pharmaceutiques au monde.

BERTRAND, Promotion LFB (2011), stage bioproduction à PX’Thérapeutics, France

J’ai effectué mon stage de fin d’études à PX’Therapeutics à Grenoble. Le sujet proposé concernait la production BPF (Bonnes Pratiques de Fabrication) de lots pharmaceutiques à usage clinique. J’ai eu l’occasion de travailler sur 3 projets de production de lots cliniques avec un projet phare. Sur le dernier, mon maître de stage m’a laissé organiser l’activité de la production. Au niveau opérationnel, je suis intervenu à toutes les étapes de la production (fermentation, purification, formulation du principe actif, etc) tout en respectant les réglementations en vigueur et j’ai réalisé que la formation dispensée à l’ENSTBB était tout à fait cohérente avec le métier d’ingénieur en bioproduction.De surcroit, la formation à l’école incite les élèves-ingénieurs à la rigueur, à la réactivité, à l’autonomie, à être force de proposition et à avoir le sens des responsabilités tout en étant organisé. Ces qualités sont évidemment les maîtres mots de tout bon ingénieur de production surtout dans le secteur pharmaceutique.

Marianne, Promotion LFB (2011), stage R&D à MED’IMMUNE, Angleterre

J’ai effectué mon stage chez MedImmune au site de R&D situé à Cambridge. J’ai été responsable de 7 projets lors de mon stage, tous inclus autour d’une même thématique. Mon principal objectif a été de modifier la taille et la fonctionnalité d’un type d’anticorps par ingénierie du fragment Fc. Mon stage a porté sur de nombreux domaines enseignés à l’ENSTBB : la biologie moléculaire afin de créer les variants désirés, l’expression de ces variants dans des cellules de mammifères, puis la purification et analyse des variants. Ma formation m’a également aidé à m’adapter rapidement à de nouvelles technologies pour l’analyse structurale des variants, ainsi que des techniques utilisées pour l’analyse des protéines. Mon stage en Angleterre a également été une très bonne expérience personnelle où j’ai pu rencontrer des personnes des tous horizons, avec qui j’ai découvert et partagé des expériences et des cultures différentes.