L’ingénieur du vivant
pour la santé de demain

École Nationale Supérieure de Technologie des Biomolécules de Bordeaux

Vous êtes ici

Evénement
Mercredi 28
novembre 2018

Chaire "Biotech Sanofi - ENSTBB" Deuxième renouvellement du partenariat

Vendredi 23 novembre 2018, les partenaires de la Chaire "BIOTECH Sanofi - ENSTBB" ont renouvelé, à Paris, leurs engagements en faveur de ce projet structurant pour cinq années supplémentaires, dans le cadre de l’exposition "Usine Extraordinaire" au Grand Palais.

Portée par la Fondation Bordeaux Université et adossée à l’ENSTBB, école très reconnue par les entreprises du médicament (LEEM), la Chaire "Biotech Sanofi - ENSTBB" bénéficie du soutien du laboratoire Sanofi, leader de l’industrie pharmaceutique. Depuis 2011, ce dispositif unique soutient l’innovation en matière de formation initiale et continue grâce aux apports croisés du secteur industriel et du secteur académique dans le domaine des biotechnologies qui représente une révolution dans la prise en charge des patients. 

Cette cérémonie de signature en présence de Philippe LUSCAN, Vice-Président Exécutif des Affaires Industrielles Globales de Sanofi, de Marc PHALIPPOU, Directeur Général de Bordeaux INP, de Brigitte LINDET, Directrice de l’ENSTBB - Bordeaux INP et de Michel DUBARRY, Président de la Fondation Bordeaux Université fût l’occasion de valoriser le bilan des réalisations de la chaire et d’annoncer les axes de développement de ce dispositif d’excellence. 
Pour cette nouvelle édition qui porte sur la période 2019-2023, les partenaires de la chaire entendent consolider certaines des actions entreprises mais aussi développer de nouvelles initiatives bénéfiques à l’ensemble des acteurs socio-économiques de la filière biotech en France. La chaire sera structurée selon les trois axes suivants :  

  1. Inventer un nouveau modèle de formation continue par blocs de compétences, avec capitalisation des acquis tout au long de la trajectoire professionnelle 
  2. Renforcer la professionnalisation des formations des élèves-ingénieurs
  3. Structurer un réseau d’écoles/universités afin de créer un maillage cohérent sur le territoire français en tenant compte des complémentarités de chacune 

    Dans un contexte de concurrence accrue de l’industrie du bio-médicament à l’échelle internationale, les résultats de la chaire devraient contribuer à renforcer l’excellence de la formation en France en matière de biotechnologies et conforter la position de l’industrie française dans ce domaine grâce au dialogue constructif et continu entre acteurs académiques et industriels.  
Publiée le
28 novembre 2018